Différentes filières

Différentes filières

 

L’assainissement non collectif a beaucoup évolué au cours de ces dernières années sous l’impulsion de la réglementation. Quels sont les types de traitement à disposition des habitants pour se mettre en conformité ? Quelles sont les précautions à prendre pour les installer ?

 

 

 

TYPOLOGIE DES ASSAINISSEMENTS NON COLLECTIFS 

Un système d’assainissement non collectif (ANC) comprend en général des éléments suivants :

  • un dispositif de collecte (tuyauterie),
  • Un prétraitment, une fosse toutes eaux (décantation des matières solides et flottation des graisses) équipée de 2 ventilations (primaire et secondaire),
  • un système de traitement
  • un système de rejet sous deux formes :

– dispersion dans le sol si sa perméabilité le permet,

– rejet en milieu superficiel (fossé, cours d’eau) : cette méthode est dérogatoire et nécessite des autorisations du propriétaire du milieu récepteur.

 

8 FILIÈRES RÉGLEMENTAIRES AUTORISÉES 

  • lit d’épandage,
  • tranchées d’épandage,
  • filtre à sable vertical,
  • tertre d’infiltration,
  • filtre compact,
  • micro-station,
  • filtre à Zéolite,
  • phytoépuration

La capacité de ces dispositifs va de 4 EH (Équivalent Habitant, notion utilisée pour le dimensionnement des ouvrages) à 20 EH.

 

QUELQUES RÈGLES A RESPECTER POUR ASSURER LE BON FONCTIONNEMENT DE CE TYPE DISPOSITIF 

La conception de l’installation doit être adaptée aux caractéristiques du terrain (nature, pente, perméabilité, surface disponible). Une étude du sol est donc indispensable, pour garantir le bon fonctionnement des ouvrages.

La mise en œuvre doit respecter les prescriptions techniques définies dans les arrêtés du 7 septembre 2009, dans la norme XP P 16-603 – DTU 64-1 et dans les notices techniques des fabricants,

Le bon entretien de l’installation qui passe par une vidange régulière de la fosse toute eaux (1 fois tous les 4). Il faut noter que pour certaines micro-stations récemment agréées, le rythme de vidange peut être plus fréquent car la hauteur de boue au sein de la fosse toutes eaux doit être maintenue plus bas (30% au lieu de 50% habituellement) pour garantir le traitement aval, il est extrêmement important de se reporter aux préconisations du fournisseur pour garantir un fonctionnement satisfaisant des installations.

FICHE PRATIQUE POUR LA REALISATION D’UNE INSTALLATION D’ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Prétraitement:

–  Ouvrages de prétraitement
–  Poste de relevage

Traitement:

–  Tranchées d’épandage
–  Tranchées d’épandage adaptées aux terrains pentus

–  Lit d’épandage
–  Lit d’épandage à faible profondeur

–  Filtre à sable vertical non drainé
–  Filtre à sable vertical drainé

–  Tertre infiltration

–  Filières compactes et microstations
–  Filtres plantés de roseaux